dimanche 21 février 2016

L'aiguille en fête 2016, L'univers tissé des Mayas :

C’est parti pour la suite de l’AEF 2016 !
Là, nous allons admirer les tissages et broderies de vêtements et objets faits par les femmes Mayas : impressionnants et très colorés !
Mais quand je vois ces ouvrages aux couleurs éclatantes, je me pose la question de l’approvisionnement … comment font ces femmes qui vivent dans des petits villages isolés pour avoir de si beaux fils et vêtements colorés ? Quelle teintures utilisent-elles ?
J'aurais aimé en savoir plus (ou je n'ai pas vu les explications ce qui est possible aussi !).
Situation géographique des Mayas, dans le rectangle rouge.
En détail.
Femmes Mayas, scène de vie quotidienne.
Elles ont vraiment de très beaux habits !
Le savoir-faire se transmet de génération en génération.
Les jeunes filles commencent tôt leur apprentissage.
Les métiers à tisser peuvent être très grands.
Métier à tisser pour le tissu. La sangle du bas à gauche se passe autour du bassin.
La femme est assise par terre à genoux pour tisser.
Le tissu précédent de près. C'est de la top qualité !
Confection d'une ceinture. Vous pouvez voir la posture de la femme qui tisse.
Pas besoin de grand chose pour faire un métier à tisser !
Voici ce que les femmes font :
Tapis tissé et rebrodé.
Tuniques tissées traditionnelles. Ce sont des "huipils".
De près, détail de la tunique ci-dessus.
Tuniques tissées. Elles sont larges, les vêtements ne sont pas près du corps.
Même technique mais des dessins différents. Tout est fait main.
L'ombre n'est pas celle d'un monstre ... c'est moi qui tends les bras pour prendre la photo.
Suite des tuniques.
Elles sont faites de 3 lés cousus ensemble.
Des œuvres d'art ! tout est fait main encore une fois !
Détail de la tunique ci-dessus, de près. Point différent des premières tuniques.
D'autres tuniques.
Détail de prés de la tunique précédente.
Les tuniques très décorées étaient destinées aux cérémonies.
Autres tuniques, de la broderie est rajoutée.
Des rubans, des plumes sont aussi utilisés pour les rajouts.
De près. Je la veux !
Tunique et ceintures.
C'est tout un bazar pour s'habiller :
Il faut une tunique large, une jupe, une large ceinture et un bandeau enroulé autour de la tête ...
Large ceinture tissée qui s'enroule autour de la taille.
Ceinture tissée.
Motifs variés des ceintures.
D'un peu plus près.
Ceinture tissée rebrodée.
Ceinture tissée rebrodée.
Longs bandeaux de tête.
Les bandeaux sont enroulés autour de la tête. Il faut souffrir pour être belle ! Ça doit peser ! 
Vêtements d'enfants.
Vêtements d'enfants.
Vêtements d'enfants.
Une association, "El Camino" tente de faire connaitre le savoir faire Maya et ainsi le préserver  ... c'est une bonne idée et ça part d'un bon sentiment mais pourquoi revoir le "design" ????... Je trouve que le "design" traditionnel est bien assez beau et qu'il n'a pas besoin d'être revu et corrigé par des "designers" françaises mais ça, ce n'est que mon opinion personnelle.
Préserver une tradition textile ok mais sans la dénaturer alors !
Je ne suis pas sûre d'ailleurs que le "design" revu et corrigé ait forcément plus de succès que le "design" traditionnel ! Je vais me faire des amis là en disant ça ...
Explications.
Espace expo-vente de l'association El Camino.
Bon, voilà, c'est tout pour aujourd'hui et pour les trésors tissés des Mayas de l'AEF 2016.
Vous pouvez consulter un article sur le sujet que j'ai bien apprécié .
A + !

2 commentaires:

cathy a dit…

Très très instructif ton petit reportage ! Effectivement quant on voit comment et avec quel matériel elles tissent çà laisse pantois... Le talent ne nécessite pas un matériel hors de prix ! La devise quant on veut on peut, est juste ! Les couleurs chatoyantes sont toujours de rigueur çà montre leur joie de vivre. C'est une belle leçon de vie. Bonne continuation. Amitiés de Cathy

Hélène, en Gironde. a dit…

Contente que mon petit reportage apporte quelque chose, c'est sûr que leur savoir faire est admirable ! Je pense en plus que cette position assise sur les genoux doit être assez éprouvante !