jeudi 25 février 2016

L'aiguille en fête 2016, on continue le tour des expos !

Après avoir vu les molas, les tableaux huiquols et enfin les tuniques tissées des femmes mayas, passons maintenant à la suite c'est à dire à des représentations de broderie typique d'un village mexicain, Tenango, le nom du village ayant donné son nom au style de broderie.
Voici ce qui est dit à propos de ces broderies : 
"Les broderies Tenango sont des broderies faites par la civilisation Otomi, nichée au cœur de l'état mexicain d'Hidalgo.
Chaque broderie est unique.
Les Tenangos sont faites par la communauté, dessinées par des mains expertes puis brodées par plusieurs brodeurs.
Les Tenangos racontent des histoires mythiques et une certaine vision de la nature qui relient l'homme au cosmos." (brochure de L'aiguille en fête).
Ce sont des broderies très colorées, faites sur tissu blanc.
Source d'inspiration : la nature et les animaux.
Il y a un petit coté naïf ... de plus près.
C'est une sorte de passé plat empiétant ...
Une artiste s'est servie de ce style de broderie pour illustrer un livre, voici ce qu'elle écrit :
"Ce livre a commencé par un chemin : le mien.
Je suis allée à Tenango en quête d’une histoire mais, en réalité, j’ai trouvé l’importance de pardonner et de suivre son chemin. On ne prend pleinement conscience de l’importance de la réparation que lorsque l’on apprend à broder. Le matériel de la brodeuse n’est pas fait que de fils, mais de temps.
À Tenango, on ne manque ni de l’un ni de l’autre. Et, dans ce cas, parler du lieu, c’est avant tout parler du chemin personnel à chacun. Non seulement comme trajet, mais aussi comme processus, comme découverte et comme peurs et douleurs naturelles attachées au quotidien."
Explications.
Voici quelques pages originales :
Pages originale du livre.
Page originale du livre.
Page originale du livre.
Page originale du livre.
Page originale du livre.
Page originale du livre.
Voilà, c'est fini pour la broderie Tenango mais nous n'allons pas encore quitter l’Amérique du sud...
Allons faire un petit tour au Brésil ... où nous pourrons constater que l'art du crochet, du tissage, de la dentelle sont universels !
Explications.
Exemples mis en valeur :
Grand médaillon. 
Panier tressé.
Petit napperon.
Voilà, c'est terminé pour les expos concernant les travaux textiles d'artistes sud-américains, on en a pris plein les yeux n'est ce pas ????
La prochaine fois, nous verrons des artistes françaises pour clôturer les expos de L'aiguille en fête 2016.
A + !.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Hélène,
Belles photos qui permettent de visiter où on n'a pas pu se rendre.
Je ne connaissais pas du tout ces broderies mexicaines. Que d'inspirations transposables en tissus, même le tissage du panier !!! C'est gai, joyeux et plein d'énergies positives.
Pour le napperon en dentelle au fuseau, une inspiration venue de France et retour dans une exposition en France.
Les dentellières dont je ne suis pas, auront reconnu la dentelle du Puy et les typiques points d'esprit.
Merci encore
Jacqueline Perrot

1001plaisirs de ghislaine a dit…

Merci Hélène,
Comme toujours, tes posts sont bien détaillés et argumentés, merci pour ce voyage en Amérique Latine...

Hélène, en Gironde. a dit…

C'est sûr que lorsque l'on se rend à des expos, notre mémoire et notre imagination "travaillent" !
Merci Jacqueline et Ghislaine pour vos commentaires, on se retrouve vendredi j'espère !