mercredi 26 mars 2014

Des nouvelles...

Bonjour tout le monde ! 
Petite interruption du blog suite à l’extinction brutale et définitive de mon ordinateur, sans doute était -il devenu trop vieux. Sniff, pas mal de données perdues…
J’utilise celui de mon fils en attendant mais je trouve que les nouvelles versions de Word, Excel et Outlook sont très peu conviviales par rapport aux précédentes, je galère un max !
Coté patchwork, je me suis bien amusée avec le projet machine de Wonky Nine Patch (WNP) proposé par l'atelier.
J’ai tenté le WNP bicolore et celui avec 9 couleurs.
En ce qui concerne le bicolore, on part de 2 carrés de tissus différents pour arriver à 2 blocs bicolores et pour le WNP de 9 couleurs, on part de 9 carrés de tissus différents pour arriver à 9 blocs constitués de 9 morceaux des 9 tissus différents utilisés, vous suivez ?
Je posterai un tuto quand j’aurai terminé d’assembler les blocs et les bandes intermédiaires du top.
C'est cette partie qui m’a donné le plus de fil à retordre…mais c’est aussi là que j’ai le plus appris à propos du patch machine…en faisant des erreurs.
Moi qui déteste découdre, j’ai été servie !
« 100 fois sur le métier remettez votre ouvrage ! ».
Et oui, tant que les coutures ne tombent pas juste, il faut recommencer !
J’ai compris à mes dépends que la mesure et la coupe du tissu sont très importantes.
On peut coudre droit, si la pièce de tissu est mal dimensionnée, les coutures entre les différentes parties du top ne tomberont pas justes.
Voici quelques astuces qui m’ont bien aidée à laisser de côté finalement mon découvite :
Mesurer plutôt 2 fois qu’une avant de découper ou coudre…
Vérifier à chaque étape le résultat.
Se mettre un éclairage supplémentaire derrière la machine à droite du pied presseur (ex : lampe de table…). Je fixe le regard à la droite du pied presseur pour contrôler que le bord de mon tissu suive bien la ligne que j’ai tracée si besoin sur la plaque de la machine, je me fiche que le côté gauche soit éclairé, le pied presseur fait de l’ombre quand je regarde à sa droite.
A l’aide d’une feuille de papier, contrôler la marge de couture faite quand on coud.
Ensuite, si besoin, tracer une ligne au feutre sur la plaque de la machine pour bien marquer la ligne que le bord du tissu doit suivre suivant la marge de couture souhaitée. 
Pour finir, je sais que beaucoup vont bondir en lisant la suite…mais j’assume. Je préfère bâtir à gros points avec du fil à bâtir que de mettre des épingles à la perpendiculaire pour maintenir les tissus entre eux. Je trouve que cela va beaucoup plus vite et surtout, je suis ensuite dégagée du souci d’enlever les épingles quand je couds. Je n’ai alors plus qu’une chose à faire lorsque je couds, c’est vérifier que le bord de mon tissu suive bien le trait à droite délimité par la marge de couture voulue.
C'est beaucoup plus cool, je ne m'occupe même plus de l'aiguille.
Sur le mode d'emploi de ma machine, il est écrit : "Ne piquez pas sur les épingles, retirez-les au fur et à mesure"....
Bon, j'espère avancer et quand le top est cousu, je vous montre.
Et bien voilà, c'est tout pour aujourd'hui !
A +.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
On place les épingles perpendiculaires au bord et toutes les machines passent par dessus les épingles.
Rendez-vous avec toi et ta machine ....
Bonne journée
Jacqueline

Ghislaine a dit…

Bravo Hélène!...j'ai hâte de voir ton ouvrage terminé!...